A propos de ce MOOC

L’Université de Mons (UMONS) vous propose la saison 4 de son MOOC « L’innovation pédagogique dont vous êtes le héros… »

Les objectifs sont de vous faire découvrir de manière active différents principes pédagogiques qui peuvent faire la différence en termes d’apprentissage. Des stratégies de feed-back et d’évaluation à l’apprentissage collaboratif, en passant par la mise en place de problèmes guidés et aux activités de conceptualisation sans oublier la conception didactique des supports de cours,... 

La particularité de cette saison est de vous proposer 3 parcours différents pour le réaliser (Parcours “Performance” ; Parcours “Contributif”et le Parcours “Libre”).

 Ces parcours de formation proposés sur la plate-forme UMOOC à partir de début novembre 2019 vous feront découvrir et vivre pendant plus de 6 semaines différentes expériences pédagogiques innovantes.



Prérequis

Le public cible visé est toute personne intéressée par l’innovation pédagogique. Il n’y a pas de prérequis spécifique même si une formation ou une expérience dans le domaine de l’éducation ou de la formation est un atout.


Modalités pratiques

Planification

Ce MOOC se déroule du 28 octobre au 22 décembre 2019 (8 semaines).


Le plan de cours


  • Semaine 1 : Prise de contacts – constitution des groupes
  • Semaine 2 : Que nous dit la méta-analyse de John Hattie ?
  • Semaine 3 : Quels principes pédagogiques pour des supports d’apprentissage efficaces ?
  • Semaine 4 : Comment structurer l’activité d’apprentissage ?
  • Semaine 5 : Comment développer un environnement d’apprentissage efficace ?
  • Semaine 6 : Quelles pratiques d’évaluation au service de l’apprentissage ?
  • Semaine 7 : Conceptualiser : pourquoi et comment ?
  • Semaine 8 : Evaluation certificative et activités d’intégration




Contenus

6 thématiques seront présentées, à raison d’une par semaine. Chacune se déclinera en deux parties :

  • informative (capsule vidéo et ressources);
  • formative (QCM).


Activités interactives et formatives

Les informations seront présentées sous forme de capsules vidéos balisées de questions formatives.


Parcours proposés

L'originalité de cette saison 4 est d'offrir aux utilisateurs un apprentissage à la carte en leur proposant TROIS parcours différents.

Cliquez sur l"un des boutons ci-dessous pour découvrir le parcours correspondant :


Le parcours "Performance"

Ce parcours vous propose de visionner les capsules pédagogiques et de tester votre niveau de compréhension en répondant à une série de questions qui témoignent du degré d’appropriation.

Attestation

Une attestation de suivi (gratuite), transmise par les organisateurs de l’UMOOC, sera attribuée aux participants qui auront réussi l’ensemble des évaluations intermédiaires avec un score moyen supérieur ou égal à 50 % ET avoir réussi l'évaluation finale avec un score supérieur ou égal à 70%. Des badges vous seront octroyés durant votre parcours pour le baliser et vous encourager, ainsi que pour attester la réussite de celui-ci en fin de formation.


Le parcours "Contributif"

Ce parcours vous permet de contribuer activement au développement du MOOC en élaborant, de manière autonome ou collaborativement, des contenus complémentaires (Diapos et commentaires associés). Ce parcours est accessible aux nouveaux inscrits mais également aux participants des versions précédentes MOOC qui peuvent participer ici d'une manière différente des précédentes en capitalisant ici sur leur expérience passée.

Remarque : Il est demandé aux apprenants souhaitant réaliser ce parcours de disposer d'un compte Gmail

Attestation

une attestation de participation (gratuite), transmise par les organisateurs de l’UMOOC, sera attribuée aux participants qui auront réalisé 6 diapositives supplémentaires (accompagnées d’un texte explicatif de celle-ci démontrant la pertinence de l’apport), pour au minimum trois modules différents. Celles-ci seront par la suite soumises à l’évaluation par l’équipe des tuteurs qui, sur base d’une grille d’évaluation critériée, élaborée par les concepteurs, vous attribueront une note. Cette grille vous sera proposée au préalable afin que vous puissiez proposer une production répondant aux critères d’évaluation des enseignants responsables de ce MOOC.


Le parcours "Libre"

Ce parcours vous autorise à réaliser les activités que vous souhaitez selon les modalités que vous vous choisirez.

Attestation

Ce parcours ne donne pas accès à une attestation.



Support technique 

Si vous rencontrez des problèmes techniques, nous vous remercions de nous informer via l'adresse électronique suivante : UMOOC01@gmail.com.


Equipe

De nombreuses personnes contribuent à la réalisation et à l'animation de ce MOOC. Cliquez sur l'un des bandeaux ci-dessous pour les découvrir.

Bruno DE LIEVRE


Bruno De Lièvre mène depuis plus de 25 ans à l’Université de Mons (Belgique) des activités de recherche et d'enseignement centrées sur les usages pédagogiques du numérique. Les objectifs principaux dans ce domaine de recherche sont de déterminer quelles sont les conditions pour qu'un apprentissage efficace puisse avoir lieu : ce qui est analysé est l'interaction entre les méthodes pédagogiques, les outils technologiques et les intervenants du processus éducatif que sont les enseignants et les apprenants essentiellement. De l'analyse des dispositifs technopédagogiques à leur élaboration, l'éventail des activités de développement et de recherche couvre l'ensemble de ce continuum. C'est un domaine en perpétuelle évolution en raison des technologies sans cesse plus évoluées (tablettes tactiles, TBI, réseaux socionumériques,...) qui conduisent à des pratiques pédagogiques en renouvellement (MOOC, m-learning, formations hybrides, classes inversées,..) et qui interrogent les intervenants qui interagissent dans ces dispositifs (activités collaboratives, travail à distance, peer-evaluation, ubiquité,...). (Twitter:@Brunodelievre)

Gaëtan TEMPERMAN


Gaëtan Temperman travaille à l'UMons dans le service de pédagogie générale et des médias éducatifs où il participe aux enseignements de base relatifs à la pédagogie et à la didactique. Il intervient également dans les cours donnés dans le domaine de la technologie de l’éducation et de la Formation des maîtres. Ses activités de recherche portent principalement sur les effets des conditions pédagogiques liées à l’usage des technologies sur les apprentissages. Parallèlement à cette orientation technologique, son expérience initiale d'instituteur primaire l'amène à réaliser des études relatives à la scénarisation pédagogique de dispositifs de formation au service des apprentissages de base (langue maternelle, mathématique, éveil,...). Ces expériences multiples lui donnent la possibilité d'aborder sous des angles variés et complémentaires les problématiques relatives au monde de l'éducation et de la formation.(Twitter:@gatemper)

Karim BOUMAZGUIDA


Enseignant en sciences humaines de formation, Karim Boumazguida a d’abord commencé à enseigner en tant que professeur de français langue étrangère dans un collège italien (Turin). Ensuite, il a décidé de poursuivre des études en Sciences de l’Éducation en se spécialisant dans la sphère des technologies de l’éducation. Aujourd’hui, il travaille comme assistant (techno)pédagogique au sein de la Cellule Facultaire de Pédagogie Universitaire (CFPU) de la Faculté de Psychologie et des Sciences de l’Éducation (FPSE) de l’Université de Mons (UMONS), où il œuvre principalement à l’aide à la réussite en proposant aux étudiants de la FPSE des activités méthodologiques, des capsules pédagogiques,... Il s'intéresse également au développement personnel et professionnel des étudiants et a pour préoccupation d’apporter un soutien aux adultes en reprise d’études en qualité de coordinateur d’un Learning Centre dont la vocation est d’offrir à ce type de public un environnement de travail propice à l’apprentissage. (Twitter:@KBoumazguida)

Audrey KUMPS


Institutrice de formation, Audrey Kumps a enseigné dans une classe primaire pendant plus de 10 ans. Elle a poursuivi sa formation en suivant le master en sciences de l’éducation et en se spécialisant en technologie de l’éducation. Travaillant depuis février 2017 à l’Université de Mons (UMONS), elle a participé à une réflexion sur l’intégration du numérique en contexte scolaire pour le projet Pacte pour un enseignement d’Excellence de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Actuellement, Audrey Kumps est assistante au sein du service de Pédagogie Générale et des Médias Éducatifs où elle contribue aux enseignements de base relatifs à la pédagogie et à la didactique. L’acquisition des compétences numériques, la didactique du français et plus particulièrement, la recherche et le traitement de l’information hors et en ligne sont ces principaux axes de recherches. (Twitter:@audrey_kumps)

Sabrin HOUSNI


Agrégée de l’enseignement secondaire inférieure en mathématiques, Sabrin Housni a poursuivi directement des études en Sciences de l’Éducation, se spécialisant d’une part, en Enseignement et apprentissages scolaires et d’autre part, en technologie de l’éducation. Depuis juillet 2018, elle occupe un poste d’assistante de recherche au sein du service de pédagogie générale et des médias éducatifs à l’Université de Mons (UMONS). Dans le cadre d’un projet commandité par la Fédération Wallonie Bruxelles pour les recherches dédiées au Pacte pour un enseignement d’Excellence, ses missions consistent en la participation sur la réflexion concernant l’insertion d’une éducation aux médias numériques au sein des écoles de cette institution. Elles consistent également en la conception et la mise en œuvre d’ateliers destinés aux enseignants en formation initiale. Ces ateliers ont pour but de sensibiliser ces futurs intervenants du processus éducatif à l’éducation aux médias et aux compétences numériques. (Twitter:@SabrinHousni)

Laetitia DRAGONE


Enseignante en mathématiques de formation, Laëtitia Dragone, souhaitant approfondir ses connaissances tant pédagogiques que technopédagogiques, a rapidement poursuivi des études en Sciences de l'Éducation. Elle a occupé un poste en tant que formatrice en mathématiques dans un centre d’enseignement par alternance. Travaillant depuis janvier 2018 à l’Université de Mons (UMONS), elle a été impliquée dans un projet visant la transition numérique au sein des écoles de la Fédération Wallonie Bruxelles ainsi que dans une étude pilote visant à renforcer l’apprentissage de lecture par la différenciation. Actuellement, Laëtitia est assistante dans le service de Pédagogie Générale et des Médias Éducatifs. Ces principaux axes de recherche concernent l’intégration des TICE, la didactique de la mathématique et plus particulièrement, dans un contexte d’adaptative learning dans les filières combinant la formation générale et la pratique professionnelle. (Twitter:@LaetitiaDragone)

  • Leblanc Curtis : Diplômé depuis 3 ans, en tant qu’éducateur spécialisé, Curtis Leblanc a travaillé dans le secteur de l’Accueil de migrant puis dans l’Aide à la jeunesse. Rapidement, il a souhaité poursuivre son parcours d’apprentissage et a entamé, en septembre 2018, un cursus en « Sciences de l’éducation » à l’université de Mons, afin d’approfondir ses connaissances et, le cas échéant, viser une réorientation professionnelle.
    À ce jour, il travaille à temps plein en tant qu’éducateur spécialisé dans un SAse (Service d’Accompagnement socio-éducatif) et est enrôlé en Master 1 à l’UMons, en horaire décalé.
    Fermement convaincu que l’enseignement soit à la base de tout, en tant que sphère d’apprentissage et de socialisation primaire, et séduit par les opportunités qu’offre le numérique tant au niveau de l’accès aux savoirs, que de la différenciation des apprentissages, la spécialisation « Technologie de l’éducation » s’est révélée comme une évidence.
    Dernièrement, Curtis Leblanc a eu l’opportunité d’intégrer l’équipe du service d’Ingénierie Pédagogique et Numérique Éducatif pour le cours de Sciences de l’éducation et de la formation dispensé par Monsieur De Lièvre, en tant que tuteur.
  • Leclercq Jonathan : Éducateur spécialisé, Jonathan Leclercq travaille depuis près de 9 ans dans un centre d’hébergement pour adultes atteints de troubles du spectre autistique. Désirant poursuivre sa formation, il suit actuellement, en horaire décalé, un master en sciences de l’éducation à finalité spécialisé en technologie de l’éducation à l’Université de Mons.
    Les objectifs de cette formation sont, d’une part, acquérir les compétences pédagogiques nécessaires afin de devenir enseignant dans le cycle supérieur pour ainsi transmettre son expérience du terrain à de futurs éducateurs et, d’autre part, de se former aux pratiques actuelles utilisant les TICE.
    Jonathan Leclercq est actuellement tuteur au sein du service d’Ingénierie Pédagogique et Numérique Éducatif pour le cours de Sciences de l’éducation et de la formation dispensé par Monsieur De Lièvre.

  • Lesoil Maud : Enseignante en sciences humaines, Maud Lesoil, poursuit sa formation en s’inscrivant au master en sciences de l’éducation à finalité spécialisée en technologie de l’éducation à l’Université de Mons.
    Travaillant dans l’enseignement l’officiel, ce master réalisé en horaire décalé a pour but d’approfondir ses connaissances pédagogiques et numériques.
    Actuellement, Maud Lesoil est tutrice au sein du service d’Ingénierie Pédagogique et Numérique Éducatif pour le cours de Sciences de l’éducation et de la formation dispensé par Monsieur De Lièvre.

  • Marx Silvia-Romina : Enseignante en sciences humaines depuis 4 ans dans l’enseignement libre, Silvia Marx, prolonge sa formation initiale en horaire décalé en suivant le master en sciences de l’éducation à finalité spécialisée en enseignement et apprentissages scolaires à lUniversité de Mons. Ceci a pour objectif de parfaire ses compétences psychopédagogiques et numériques. Silvia Marx vient d’intégrer, en tant que tutrice, l’équipe du service d’Ingénierie Pédagogique et Numérique Éducatif pour le cours de Sciences de l’éducation et de la formation dispensé par Monsieur De Lièvre.

  • Rudy Potdevin
  • Luc Stavaux
  • Cédric Floquet

Cette formation à destination des directeurs d'établissement s'inscrit dans le cadre de l'élaboration des plans de pilotage/contrats d'objectifs. Ce projet nécessite, de la part des chefs d'établissement, une capacité à comprendre le sens de différents types d'indicateurs, à les interpréter correctement et à collecter des données pour construire leurs propres indicateurs.